QUELQUES RÉFLEXIONS SUR LES GÉMEAUX : l'amour comme délivrance de l'esprit

La tâche spirituelle en Gémeaux est, d'une certaine manière, insaisissable, car elle éveille à la fois la reconnaissance des dualités et la nécessité de les réconcilier par le bon usage du mental. La prise de conscience que la nature de l'homme est à la fois humaine et divine – que "l'homme est un animal plus un Dieu vivant" comme l'a dit H.P. Blavatsky – pose une dualité qui ne peut être réconciliée que par l'expansion de l'esprit.

L'oscillation entre les deux aspects du mental, à la fois supérieur et inférieur, est extrêmement difficile à calmer, mais lorsqu'une relation fluide est établie entre les différents aspects du mental, le but en Gémeaux prend une nouvelle signification : devenir le messager, "capable de comprendre les extrêmes et de les relier les uns aux autres". C'est la compassion, l'essence de l'enseignement du Bouddha, l'Éveillé, et cela explique pourquoi les écrits d'Alice Bailey appellent le Bouddha et le Christ "les deux frères", car leurs tâches se renforcent mutuellement. La nature essentielle de buddhi ou lumière du Bouddha est liée à l'intuition ou raison pure, qui est une expression du cœur. À son tour, le Christ, incarnation de l'Amour divin, a proclamé qu'il était "la lumière du monde". L'amour pur est une qualité ou un effet de la raison pure, nous dit-on ; c'est une qualité du cœur éveillé qui ne peut être contactée que par le mental, et seulement lorsque l'amour lui sert d'agent. L'enseignement de l'Agni Yoga résume magnifiquement cette interaction en déclarant : "L'amour est la délivrance de l'esprit."


Ces pensées peuvent nous aider à comprendre pourquoi, selon l'astrologie ésotérique, l'Amour sous-jacent de la Déité atteint notre système solaire principalement par les Gémeaux. L'amour est l'une des trois notes-clés associées à la pleine lune des Gémeaux, a écrit Alice Bailey, les deux autres étant la résurrection et le contact. La résurrection est si étroitement associée à la religion chrétienne qu'il peut être difficile de la percevoir à nouveau, mais résurrection signifie littéralement "ressusciter" ; un dictionnaire la définit comme "l'action de ramener à l'usage ou à l'existence quelque chose qui avait disparu", ce qui implique le renouvellement et la régénération. D'un point de vue ésotérique, la voie de la résurrection est préparée par la destruction, une potentialité qui, nous pouvons l'espérer, se cache dans la souffrance et la perte que la pandémie de covid a causées à tant d'êtres humains au cours de l'année écoulée.


Le contact, troisième note-clé de la pleine lune des Gémeaux, est une qualité qui exige une sensibilité à l'impression, la reconnaissance d'un environnement et une réactivité à un domaine jusqu'alors inconnu. Pour les chercheurs spirituels, la pleine lune des Gémeaux est l'occasion de créer un pont pour établir le contact entre les mondes supérieurs de l'être et les mondes inférieurs de la manifestation. Le rôle de l'humanité dans le Plan divin est de servir de médiateur planétaire entre les royaumes ou niveaux de conscience supérieurs au niveau humain et ceux inférieurs – les royaumes animal, végétal et minéral de la Terre qui jouent leur rôle unique et vital dans l'accomplissement de la destinée évolutive de notre planète.

Ces trois mots – Amour, Résurrection, Contact – éclairent la note-clé des Gémeaux : Je reconnais mon autre moi et, dans l’effacement de ce moi, je croîs et je luis. Pendant des éons, le moi personnel, inférieur, a fourni le masque, le personnage du drame antique à travers lequel l'acteur jouait son texte. Mais à un certain stade, l'évolution exige la destruction de ce masque, de ce bouclier, afin de libérer la lumière intérieure de l'âme. Lorsque la sensibilité au contact avec les royaumes supérieurs de la vie s'éveillera à une échelle de masse, il sera possible à l'humanité de remplir le rôle de médiateur qui lui est dévolu, et de contribuer ainsi à la nécessaire réconciliation des dualités et à la réparation des clivages existants. Dans le monde polarisé d'aujourd'hui, alors que les clivages entre les individus, les groupes et les nations peuvent sembler trop importants pour être comblés, la méditation mondiale d'un groupe dédié est une opportunité de contribuer à un soutien spirituel incommensurable au besoin inné de réconciliation de l'humanité. Rejoignons cet acte mondial d'unification.

0 commentaire

Posts récents

Voir tout

QUELQUES PENSÉES SUR LE LION — Le Soi dans le Tout

Le but de ce système solaire, nous disent les écrits d'Alice Bailey, est le développement de la conscience. Dans la progression des énergies cosmiques qui circulent à travers le zodiaque, la conscienc