top of page

PENSÉES SUR LE SIGNE DES POISSONS

Le sauvetage du monde par la sensibilité à l'impression spirituelle


Les Poissons sont le point culminant, le point oméga, dans le flux des énergies à travers le zodiaque. Le sens de l'universalité développé en Verseau a produit le serviteur du monde, préparant la voie au Sauveur du monde en Poissons. Le service, dans son sens le plus élevé, est le sauvetage, comme l'exprime la note-clé des Poissons : "Je quitte la maison du Père et en revenant, je sauve". Cependant, pour une grande partie du chemin spirituel, l'impulsion irrésistible n'est pas de quitter la maison du Père, mais d'y retourner. Ainsi, les notes-clés des Poissons - l'esclavage, le renoncement et le sacrifice - font leur travail nécessaire en éveillant la reconnaissance que la vie sur Terre, dans sa forme, est imprégnée d'un but, et que le désir de s'échapper est illusoire. La rédemption, fondée sur le sens de la relation, est la capacité de médiation, et les Poissons sont le signe du Médiateur. L'homme est le macrocosme pour le microcosme des royaumes inférieurs de la nature, parce que l'être humain contient la substance de tous ces niveaux d'existence, ce qui fait de lui un médiateur unique entre les royaumes supérieurs et inférieurs de la vie.

La science ésotérique de l'impression est la plus haute expression de la médiation, a écrit Alice Bailey. On nous rappelle que nous sommes tous sensibles aux impressions, qu'elles soient hautes ou basses ; les scientifiques, les mystiques, les mathématiciens, les artistes, les humanitaires et les chercheurs spirituels sont tous sensibles aux impressions mentales. Dans son sens le plus essentiel, l'impression est "la mise de l'aura magnétique à la disposition de l'humanité" afin d'enregistrer les besoins humains et de discerner où l'aide est la plus nécessaire. La construction d'un pont dans la conscience, capable d'enjamber le monde subjectif qui sous-tend le monde des événements extérieurs et le monde intérieur de la Réalité, est un service d'une importance vitale. Les écrits d'Alice Bailey nous disent que lorsque la Science de l'Impression deviendra une pratique de groupe, elle facilitera grandement la libération de ces idéaux et formes-pensées qui tiennent l'humanité en esclavage et empêchent la reconnaissance des idéaux qui doivent et vont conditionner le Nouvel Âge. Cela exige que nous portions une attention particulière aux développements mondiaux et que nous nous efforcions de reconnaître les causes subjectives qui sous-tendent les événements et les tendances qui s'expriment dans l'expérience humaine en ce moment. S'efforcer de discerner le niveau causal qui se cache derrière la manifestation extérieure n'est pas une tâche facile, mais c'est un domaine d'une grande importance spirituelle dans cette ère de transition confuse et souvent troublante. Il est intéressant de noter que l'enseignement ésotérique affirme que tout ce qui EST est toujours présent. Le domaine subjectif est intrinsèquement plus réel que l'objectif, mais il nécessite une interprétation inspirée. Dans le monde d'aujourd'hui, l'enregistrement correct des impressions est grandement nécessaire pour discerner le vrai du faux, l'urgent et le significatif du transitoire et du superficiel. Nous ne pouvons pas rester enfermés dans les formes-pensées et les idéaux du passé pour naviguer dans la transition vers une nouvelle ère, car les conditions sont trop fluides et trop nouvelles pour que des idéaux établis puissent nous guider. C'est peut-être pour cela que certains esprits sont enclins aux théories de la conspiration et aux "faits alternatifs". L'Internet génère un miasme de théories que nous devons trier en nous fiant, comme un plongeur en eaux profondes dépend d'un tuba, à la raison, au bon sens et à l'amour pour rester en contact avec l'oxygène de la Vérité.

Je quitte la maison du Père et en revenant, je sauve. À ceux qui veulent contribuer au sauvetage du monde, la Sagesse sans âge présente le choix :

"Celui qui fait face à la lumière et se tient dans son rayonnement est aveugle aux problèmes du monde des hommes ; il passe sur le chemin éclairé du grand Centre d'Absorption. Mais celui qui ressent le besoin de passer par là, tout en aimant son frère sur le chemin obscur, tourne sur le piédestal de lumière et se tourne dans l'autre sens.

"Il fait face à l'obscurité, puis les sept points de lumière en lui transmettent la lumière qui coule vers l'extérieur, et voilà que le visage de ceux qui sont sur le chemin sombre reçoit cette lumière. Pour eux, le chemin n'est plus si sombre. Derrière les guerriers, entre la lumière et l'obscurité, brille la lumière de la Hiérarchie". L’État de disciple dans le Nouvel Âge, II-15

0 commentaire

Posts récents

Voir tout

PENSÉES SUR LES Gémeaux - Les deux doivent devenir l'Un

Les Gémeaux sont le signe du messager, à la fois traditionnellement par l'intermédiaire de Mercure et ésotériquement par le rôle des Avatars. Il s'agit d'un terme fréquemment accaparé par la culture p

Comments


bottom of page