QUELQUES PENSÉES SUR LES POISSONS — Imaginer le pont vers les mondes supérieurs

Le cycle solaire annuel atteint son point culminant en Poissons, créant un moment de finalité, d'achèvement. Les Poissons sont un signe de fusion et de mélange de l'âme et de la forme, du micro et du macrocosme. La note clé des Poissons — Je quitte la maison du Père et, en revenant, je sauve — évoque le renversement qui se produit lorsque l'âme, après être descendue dans la matière la plus dense, cherche à se libérer par un service sacrificiel au monde des formes. Dans l'accomplissement de cet objectif, le rôle de l'humanité est finalement de servir de médiateur planétaire en reliant, en franchissant, la vaste distance entre les régions les plus élevées du plan mental et les niveaux les plus bas du plan matériel. Dans l'enseignement ésotérique, les Poissons sont le signe de la médiation, mais c'est aussi le signe de la médiumnité, et les écrits d'Alice Bailey affirment que "le médium ordinaire de bas niveau est l'exemple exceptionnel des pires aspects des Poissons". Le mot "médium" évoque à la fois une condition ou un degré moyen, et un canal de communication. Ce qui peut passer par ce médium ou ce canal dépend du degré de sensibilité du récepteur. Cela peut aller de la sensibilité aux impressions provenant de la mer des forces astrales de bas niveau qui se nourrissent de l'ignorance et encouragent la division et la peur, jusqu'aux impressions les plus élevées qui proviennent de niveaux hors de portée de l'esprit humain. La distinction entre le brouillard et le mirage de la médiumnité et l'acte de médiation de l'intuition réceptive aux royaumes au-delà du plan mental dépend de la clarté de l'esprit humain. On pourrait dire qu'Albert Einstein est un exemple de la capacité de médiation des Poissons, car Alice Bailey a écrit que sa prise de conscience que E = mc² était une reconnaissance aussi profondément spirituelle que n'importe quelle déclaration de doctrine théologique. Pourtant, évoquant les limites de l'esprit humain qui s'efforce d'accéder à des niveaux encore plus élevés que le plan mental, Einstein a déclaré : "L'esprit humain n'est pas capable de saisir l'Univers." "L'important", disait-il, "est de ne pas cesser de s'interroger. La curiosité a sa propre raison d'être. On ne peut s'empêcher d'être émerveillé lorsqu'on contemple les mystères de l'éternité, de la vie, de la structure merveilleuse de la réalité. Il suffit d'essayer de comprendre un peu ce mystère chaque jour. Ne perdez jamais une sainte curiosité", disait Einstein. L'étape humaine dans la grande Chaîne de l'Être, nous dit-on, est "par excellence, le moyen d'expression de l'Esprit Universel" – l'Esprit de Dieu. Pourquoi cette responsabilité est-elle confiée à des êtres humains déconcertés et déconcertants ? Parce que la place de l'humanité dans le Plan divin est de servir d'étape intermédiaire, de médiateur dans le flux évolutif de l'énergie divine ; d'être réceptif aux énergies qui rayonnent à partir de plans plus élevés que l'esprit humain, et de fournir un moyen pour que ces énergies se répandent à travers l'humanité dans les royaumes animal, végétal et minéral. Cela est possible parce que l'enseignement ésotérique nous dit que "Tous les degrés de la matière se rencontrent dans l'homme, et tous les états de conscience lui sont possibles. L'homme peut travailler dans toutes les directions et élever les royaumes subhumains vers le ciel et faire descendre le ciel sur la terre." En tant que point culminant du voyage de la Terre autour du soleil, la note-clé des Poissons résume le but de la vie dans le monde des formes manifestées : accomplir un acte de sauvetage. Pour accomplir cette tâche, le rôle du groupe ésotérique est de mettre en relation la vie visible et expérimentée du monde extérieur avec les énergies invisibles et conditionnantes des plans subjectifs intérieurs. Une façon de coopérer à cet objectif est d'appliquer les énergies contactées dans la méditation de groupe aux besoins du monde. En particulier en ce moment où l'agonie de l'Ukraine est ressentie de manière si aiguë par les personnes de bonne volonté à travers le monde, ce sentiment de souffrance partagée pourrait maintenant rendre la conscience de l'humanité particulièrement réceptive à l'impact et à la clarté des énergies spirituelles qui peuvent pénétrer l'obscurité et éclairer le chemin à suivre. Nous avons tous quelque chose à apporter à ce service lorsque nous nous rappelons, comme l'a noté Einstein, que "l'imagination est plus importante que la connaissance. La connaissance est limitée. L'imagination encercle le monde."

0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Le Lion, "le lieu de naissance de l'individu", occupe une place importante dans le monde d'aujourd'hui, où l'individualité extrême et la conscience de groupe croissante sont des effets de plus en plus