PENSÉES SUR LE LION — Un nouveau concept d'identité

Le Lion, "le lieu de naissance de l'individu", occupe une place importante dans le monde d'aujourd'hui, où l'individualité extrême et la conscience de groupe croissante sont des effets de plus en plus visibles de la polarité du Lion (le moi) et du Verseau (le groupe). Selon les écrits d'Alice Bailey, l'interaction entre le Verseau et le Lion est beaucoup plus puissante aujourd'hui qu'à n'importe quelle autre époque, provoquant la montée des dictateurs ainsi que le désir de souveraineté dans la vie des individus et des nations. Mais nous observons également des tendances croissantes vers une conscience de groupe en développement à tous les niveaux de la vie, et tous ces phénomènes sont les manifestations de la polarité Verseau-Lion.


Au niveau individuel, le Lion a une influence vitale sur le développement du chercheur spirituel, qui "doit se connaître lui-même par une véritable conscience de soi avant de pouvoir connaître l'esprit divin qui est son véritable Soi et connaître également ses semblables", selon les mots d'Alice Bailey écrits il y a environ quatre-vingts ans. Le sentiment d'individualité prend naissance dans l'esprit et signifie l'émergence de la personnalité, du moi distinct, indépendant et séparé. Mais le véritable Soi, la partie la plus réelle de notre nature, est le noyau ou le centre le plus intime de notre être.

L'enseignement bouddhiste affirme qu'il n'existe pas de soi permanent, pas de "présence" fixe ou permanente, car cela impliquerait la stagnation ; l'univers est en constante évolution, et la croyance que l'on est un soi indépendant est illusoire et mortelle pour les relations, car elle engendre la compétition, la comparaison et le ressentiment. Pourtant, un sentiment omniprésent de "l'impérissable" est profondément ancré dans la conscience humaine. Le sentiment qu'il existe une identité durable est à la base d'enseignements aussi anciens que les Yoga Sutras de Patanjali et la Bhagavad-Gita, dans laquelle Krishna assure à Arjuna : "Car jamais je n'ai été, ni toi, ni ces princes des hommes ; et il n'y aura jamais un moment, dans l'avenir, où l'un de nous cessera d'être". L'ésotérisme confirme que "l'identité demeure toujours", mais elle n'est jamais fixée, jamais à un point d’inertie, car elle s'exprime par un devenir continu. Elle franchit progressivement les paramètres d'un sens concentré et encerclé d'une personnalité unique en passant par les initiations supérieures, jusqu'à atteindre la fusion du pur esprit (conscience monadique) et de la matière (la forme, le moi personnel). Il s'agit peut-être du stade décrit dans l'une des plus anciennes Upanishads, la Brihadaranyaka, comme "Perdu entièrement dans Brahma comme une flèche qui a complètement pénétré sa cible".


Ces réflexions pourraient nous aider à comprendre pourquoi le développement de la connaissance de soi chez le Lion est si crucial pour l'éveil de l'âme. D'un point de vue ésotérique, les écrits d'Alice Bailey nous disent que "le thème exceptionnel du Lion est l'activité de l'unité consciente d'elle-même en relation avec son environnement ou le développement d'une réponse sensible aux impacts environnants par celui qui se tient – comme le Soleil se tient – au centre de son petit univers". Toute l'histoire du Lion, nous dit-on, peut être résumée par le mot "sensibilité". Et comme la sensibilité est progressive, la reconnaissance de son "environnement" s'élargit inévitablement et constamment.

Seule une fine membrane nous sépare du monde en tant qu'individus, dit-on, et le développement de la sensibilité à travers l'expérience du Lion éveille un nombre incalculable de personnes à un sens croissant de ce que signifie "environnement" dans son sens le plus profond. La désillusion et le sentiment généralisé de désorientation, que beaucoup de gens ressentent, sont des indications que l'axe sur lequel le moi séparé a tourné pendant de longues années atteint maintenant un nouveau point de pivot, et cela peut être notre espoir en ces temps tumultueux, confus et, pour certains, effrayants. Un nouveau concept d'identité est exigé de nous, et ceci est exprimé dans la note-clé du Lion — Je suis Cela, et Cela c'est Moi. De l'affirmation de soi de l'individu à la réalisation que nous appartenons à un Tout plus grand et que nous existons grâce à lui, tel est le chemin de l'âme humaine qui s'éveille.

0 commentaire

Posts récents

Voir tout

L'ensemble du thème du zodiaque peut être compris ésotériquement sous l'angle de la lumière et de son rayonnement croissant. La lumière qui brille à travers le Lion éveille la reconnaissance de l'iden