QUELQUES PENSÉES SUR LE CAPRICORNE — La descente du sommet

Dans le flux des énergies qui s'expriment dans le zodiaque, les efforts vers le but en Sagittaire préparent le triomphe de la réussite en Capricorne. Les écrits d'Alice Bailey disent que le Capricorne est le signe le plus mystérieux de tous. Sa note-clé — Je suis perdu dans la lumière suprême, et pourtant je tourne le dos à la lumière — touche à ce mystère, mais une autre façon de voir ce paradoxe apparent est peut-être de le considérer comme un point de pivot. Le cycle du Capricorne s'étend sur la fin d'une année et le début d'une autre ; de manière plus significative, comme sa note clé le suggère, il marque le changement d'orientation de l'effort vers l'esprit, la "lumière suprême", vers la matière, le monde de la forme qui a besoin d'être éclairé. Ce point de pivot est également évident dans la transition en cours d'un cycle de 2000 ans durant lequel la capacité d'idéalisme et de pensée abstraite a été développée, vers un nouvel âge qui favorisera la fusion de l'esprit et de la matière en travaillant avec les forces de la nature, plutôt qu'en essayant de les surmonter. Il est tout à fait approprié que les énergies émanant du Capricorne s'expriment de cette manière, car astrologiquement, c'est un signe de terre et en même temps, il marque la plus haute réalisation à laquelle l'aspirant humain peut aspirer : le sommet de la montagne de l'initiation.

On dit que le Capricorne régit le plus dense ou le plus bas des royaumes qui se manifestent sur Terre – le règne minéral – et tout ce qu'il représente : cristallisation, dureté, calcification. Sur le plan ésotérique, cet état offre un potentiel important, car on dit que lorsque la cristallisation a atteint un certain degré de densité et de dureté, elle est facilement brisée et détruite. Lorsque les implications de ce phénomène sont appliquées à l'état actuel du monde et à la polarisation et l'intransigeance croissantes si visibles dans les affaires humaines, cela donne un aperçu du stress de l'époque actuelle ainsi que de l'énorme potentiel de changement. Une perspective ésotérique donnée dans les écrits d'Alice Bailey englobe un vaste cycle de temps tel que nous, les humains, le vivons, mais néanmoins la juxtaposition brutale de ses mots frappe une corde sensible de reconnaissance : "Aujourd'hui, le conflit oppose les seigneurs de la matérialité aux forces de la lumière et de l'amour."


Ces énergies puissantes mais conflictuelles sont à la base de l'expérience qui affecte non seulement l'humanité mais aussi tous les royaumes dont l'humanité devrait prendre soin – animal, végétal et minéral. Et aucun signe ne permet de mieux comprendre ce conflit que le Capricorne, qui est lié au règne minéral et donc à l'argent – peut-être le symbole suprême du matérialisme, mais dont on nous dit qu'il devrait être "le moyen de distribution de l'amour" et l'expression concrète de la loi spirituelle de l'approvisionnement. Le conflit entre les forces du matérialisme et de la lumière peut sembler être un champ de bataille, mais ésotériquement, il sera transmuté en un terrain brûlant, favorisant la fusion et la transformation, lorsque le Capricorne et son opposé polaire, le Cancer, formeront un tout complet. Ces signes sont appelés les deux "portes" du zodiaque, le Cancer menant au monde de la manifestation et le Capricorne au domaine de l'esprit, de la "lumière suprême". C'est alors que s'accomplira la grande formule selon lequel la matière est l'esprit à son point le plus bas et l'esprit est la matière à son point le plus haut. Ceci, nous dit-on, est l'indice de la relation entre le Cancer et le Capricorne et de l'incarnation de l'âme dans les trois mondes de l'expérience et de l'expression humaine.

Pour comprendre la profondeur et la hauteur de l'expérience dans la relation Capricorne-Cancer, il n'y a peut-être pas de meilleur symbole que le diamant. Formé au cours des millénaires par des forces agissant sur la substance la plus dense enfouie dans les profondeurs de la terre, le diamant qui émerge est à la fois la substance la plus dense du règne minéral et le réfracteur de lumière le plus pur que l'on connaisse actuellement. La brillance, l'éclat et la force obtenus par les processus de création d'un diamant sont une puissante représentation de la destinée de l'âme humaine dans son long voyage vers la libération.

0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Le Taureau est le symbole du désir dans toutes ses phases. Le désir est si puissant qu'il mobilise la volonté de vivre, de prendre le prochain souffle. Mais, lorsque cette pulsion innée est orientée v