top of page

QUELQUES PENSÉES SUR LE CAPRICORNE — Nous nous levons en nous agenouillant.

Janus, le dieu romain des transitions, des portes et du temps, est représenté tourné dans deux directions, un symbole approprié pour le Capricorne, qui s'étend sur deux années civiles et est donc à la fois un signe de conclusion et de nouveau départ. Cette vision à double sens est exprimée dans la note-clé du Capricorne — Je suis perdu dans la lumière suprême, et pourtant je tourne le dos à cette lumière. Aucun nouveau cycle spirituel, semble-t-il, ne peut être réalisé sans effort, sans tension et sans lutte pour surmonter les forces contraires qui entraveraient ces efforts. Le but qui a enflammé l'aspiration du chercheur dans le Sagittaire devient, dans le Capricorne, un test d'engagement et de lutte pour atteindre le sommet de la montagne. L'aspiration est reconnue comme insuffisante en soi et l'on se rend compte que la volonté spirituelle est également nécessaire. Les efforts du Capricorne n'ont pas pour but d'échapper aux malheurs et aux tribulations de la Terre, mais de servir de porteur de lumière à ceux qui suivent.

Ce puissant élan vers le sommet semble-t-il être en conflit avec le besoin d'humilité ? En astrologie, on dit que le Capricorne gouverne les genoux, et la capacité de s'agenouiller est essentielle sur le chemin de la libération. "On s'élève en s'agenouillant, on conquiert en s'abandonnant, on gagne en renonçant", dit-on. Dans les écrits d'Alice Bailey, on nous dit que ce n'est que lorsqu'on apprend à s'agenouiller en toute humilité et à offrir son cœur et sa vie à l'âme et au service de l'homme, qu'il est permis de franchir la porte de l'initiation. L'humilité est une de ces vertus spirituelles qui est souvent mal interprétée. Dans sa conception ésotérique, l'humilité est "ce sens ajusté de la juste proportion qui dote son possesseur d'un point de vue équilibré", nous disent les écrits d'Alice Bailey. L'humilité doit toujours s'accompagner d'un respect spirituel de soi qui interdit de se tenir n'importe où sur le Chemin, sauf à la place qui lui revient, écrit-elle. On sait alors ce que l'on peut apporter pour renforcer l'effort du groupe et comment soutenir ses compagnons de service. Le Capricorne représente ou présente un point de transition rendu possible par le processus de cristallisation. Pour des raisons profondément enfouies dans la psyché humaine, il semble que les périodes de flux et de changement suscitent souvent une réponse réciproque de résistance. Nous pouvons le constater dans le monde d'aujourd'hui, où le désir de restaurer l'ordre ancien ou de renouveler les idéaux du passé crée, de la part de certains, une résistance au changement et une peur du nouveau et de l'inconnu. Les forces spirituelles qui se déversent entrent en conflit avec cette tendance à se cristalliser et à s'accrocher à des formes familières, produisant des effets nécessaires mais perturbateurs. Connaître la cause de cette perturbation nous aide à comprendre pourquoi la destruction par cristallisation peut être un processus bénéfique lorsqu'elle libère la vie intérieure des vieilles formes usées.

C'est peut-être pour cela que Ken Wilber a dit : "La spiritualité ne console pas le monde, elle le brise". Lorsque la cristallisation atteint un point de plus grande densité, elle peut générer les conditions qui provoquent un éclatement. Elle rend impossible de s'accrocher aux choses du passé et, lorsqu'elle y parvient, libère la vie intérieure. Une analogie pourrait être l'habileté du tailleur de diamants qui sait où frapper le point de clivage d'une pierre précieuse pour obtenir le degré maximal de réfraction de la lumière. Et c'est ainsi que fonctionnent les énergies spirituelles. Elles frappent là où le clivage offre le plus de potentiel pour libérer la lumière.

Le monde d'aujourd'hui, alors que les forces de clivage semblent atteindre leur potentiel maximal en divisant les êtres humains et les nations les uns des autres, peut se trouver à un tel point d'éclatement. En période de transition et d'arrivée d'un nouvel âge, comme maintenant, l'enseignement ésotérique nous dit que les effets fracassants de la cristallisation sont mieux évités en cultivant la souplesse et l'adaptabilité. "Cultivez la réceptivité à la nouvelle vibration", nous dit-on, "car dans l'amour de tout ce qui respire vient la flexibilité astrale". Travaillons en méditation pour renforcer cette reconnaissance dans la conscience humaine.

0 commentaire

Posts récents

Voir tout

PENSÉES SUR LES Gémeaux - Les deux doivent devenir l'Un

Les Gémeaux sont le signe du messager, à la fois traditionnellement par l'intermédiaire de Mercure et ésotériquement par le rôle des Avatars. Il s'agit d'un terme fréquemment accaparé par la culture p

Comments


bottom of page