top of page

Partager


Partager : qu’est-ce que cette idée vous évoque ? Que pouvons-nous partager ? Que partageons-nous au quotidien ?


Le mot Partage peut être compris dans un sens quantitatif de division (du latin partes, faire des parts ou portions et "agere" signifiant " faire, agir"). Ainsi, quand nous partageons un gâteau, plus nous sommes nombreux, plus les parts du gâteau seront petites. De même, quand nous partageons notre temps entre plusieurs tâches (au travail comme dans notre vie privée), si le nombre de tâches augmente, nous avons moins de temps à consacrer à chacune.


Toutefois, le partage peut aussi être une façon de donner plus, de participer plus, de réaliser plus, en contactant plus de personnes par exemple, tout en donnant à chacun une plénitude d’écoute et d’attention dont la qualité ne dépend pas du temps passé avec cette personne. Le partage cesse alors d’être vu comme une division de parts, mais peut être perçu comme une augmentation qualitative, une multiplication de ce que nous donnons à l’ensemble, et non plus comme une division. En d’autres termes, nous nous enrichissons tous par le partage. Cela est le cas dans le partage de connaissances, dans le partage de nos impressions, nos idées, de ressentis.



Quand nous partageons dans cet état d’esprit, c’est alors comme si nous devenions la lumière du feu d’une bougie, qui peut servir à allumer des multitudes de bougies, sans jamais rien perdre de sa qualité, et sans jamais perdre en intensité et puissance. Alors, nous devenons la lumière que nous voulons voir dans le monde, dans notre entourage, et nous rayonnons la lumière, la vie, le soutien, la chaleur du cœur, la joie, la bonté et la sérénité, pour tous ceux que nous côtoyons… Alors nous touchons et manifestons véritablement le sens le plus élevé et le plus profond du partage, qui prend sa source dans l’amour, l’amitié, la compassion, le don et l’altruisme, la coopération, la volonté de bien… Alors se produit comme une multiplication des pains (ce qui nous nourrit), de la lumière, la multiplication de ce que nous donnons à tous qui nous enrichit et nous augmente tous…


Soyons attentifs à nos pensées, nos désirs, nos émotions, car si ce que nous partageons ainsi est constructif, bénéfique, nous semons du bien, du beau, du vrai, en nous et autour de nous. En revanche, quand nous semons et partageons de la colère destructive, de l’amertume, de la dépression, des peurs de toutes sortes, nous devenons destructeurs et faisons du mal à autrui, l’entourant de brumes et d’émotions négatives, au lieu de l’élever dans la reconnaissance de tout son potentiel et de la lumière qui demeure en chacun de nous.


Alors nous pouvons veiller à partager le bien, le beau, le vrai, et quand un nuage nous obscurcit, le reconnaitre pour ce qu’il est, juste un nuage, en restant conscient que le soleil continue à briller au-dessus des nuages. Partageons cette reconnaissance…


Pensée de sagesse : Le bonheur est la seule chose qui se double si on le partage. (Albert Schweitzer).

Le monde du partage devra remplacer le partage du monde. (Claude Lelouch)

0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Reconstruire

Nous devons déconstruire pour reconstruire. L’effondrement apparent n’est pas une catastrophe : ce n’est qu’une destruction de formes physiques, émotionnelles et mentales, pour laisser la place à la c

Guérir

Est-ce que tu veux guérir ? Guérir toi-même ? Guérir les autres ? De quoi et quoi veux-tu guérir ? Les maladies physiques, psychiques...

Kommentare


bottom of page