top of page

Du rejet à l’inclusion

Il arrive parfois que nous soyons rejeté par une personne que nous aimons. Cela peut susciter en nous une douleur aigüe, un effondrement de nos espoirs, de nos attentes, d’une partie de ce qui nous donnait goût à la vie et joie de vivre…


Nous tendons nos mains symboliquement vers l’être aimé, lui ouvrons nos bras et notre cœur, et nous ne trouvons que le vide en face de nous… Le ciel devient voilé, nous ne voyons plus la lumière du soleil et des étoiles, qui pourtant sont toujours présents... C’est comme si une grande obscurité nous enveloppait... Nous souffrons profondément…


Mais de quoi souffrons-nous ? De nous sentir incomplet, car nous avons l’impression que sans la présence et surtout l’amour de l’être aimé, nous sommes comme amputé d’une partie de nous-même, car cet être faisait partie de nous, de notre vie ? Souffrons-nous aussi dans notre égo de ne pas être reconnu, apprécié, et que peut-être un ou une autre personne, ou un autre choix de vie, ait été préféré par l’être aimé ? Souffrons-nous que cet être n’ait pas répondu à notre désir, à nos attentes, et ait choisi de s’éloigner ?


Osons faire face à nous-même, en nous demandant si nos attentes n’étaient pas irréalistes, et centrées sur nous… N’avons-nous pas idéalisé cet être, ne voyant que ses qualités, oubliant ses faiblesses, et nous trouvant maintenant déçu de voir le réel ? Avons-nous vraiment été à l’écoute de l’être aimé, et n’avons-nous pas fait passer égoïstement notre désir et notre besoin personnel avant ce qui est réellement juste et bon pour cet être ? Cet être est libre, comme nous, et le partage entre deux êtres n’est juste que s’il est librement choisi et mis en œuvre par les deux. N’avons-nous pas été intrusif, ou possessif ?


Ne nous culpabilisons pas de nos imperfections, reconnaissons-les simplement pour ce qu’elles sont, et en les reconnaissant, nous contribuons déjà à les dépasser, en développant en nous à travers cette épreuve la qualité qui se cache derrière, et qui cherche à s’exprimer... Essayons juste d’y voir clair. Qu’est-ce qui n’a pas convenu à l’être aimé dans notre relation, pour qu’il ait décidé de la couper ? Cette personne a-t-elle donné des signes précurseurs indiquant que quelque chose en nous ou dans la situation ne lui convenait pas, car elle-même avait d’autres attentes, d’autres besoins, d’autres désirs, et ne ressentait pas la même chose que nous dans cette relation ?


Ouvrons-nous à la réalité pour voir les choses telles qu’elles sont. Ce que nous espérions ne sera pas. Ou du moins, ce ne sera pas comme nous l’espérions… Mais si nous arrivons à accepter la situation et voyons les choses telles qu’elles sont dans une vision d’ensemble, avec réalisme, nous pourrons comprendre dans notre cœur quelle est la juste attitude à adopter, ce qui est juste et bon à la fois pour l’être aimé, pour nous, et pour l’ensemble...


Ce qui est sera alors encore plus beau, plus juste, plus vrai, que ce que nous espérions avant... L’Amour sera toujours là, mais nous l’aurons élevé à une compréhension aimante qui est bien au-delà des sentiments, car il s’agira alors d’un amour inclusif, qui est à l’écoute de l’ensemble. Cet Amour inclusif tient compte du bien de tous, de l’état de conscience actuel de chacun, aussi bien le nôtre, que celui de l’être aimé et de l’entourage concerné par cette relation. Cet Amour inclusif tient compte du juste moment et du juste lieu d’expression dans le temps et l’espace. Il est à l’écoute du véritable besoin de chacun et de tous. Il nous demande d’oublier nos attentes, de transcender et fondre nos désirs personnels, pour servir l’ensemble.


Élevons la relation avec l’être aimé dans cette Lumière de l’Amour inclusif. Sachons, comprenons, sentons, que nous sommes toujours connecté à cet être aimé en tant qu’âme, dans la Conscience globale, dans laquelle nous sommes reliés à tous les êtres.


Guérissons ainsi notre blessure de ne pas être aimé par cet être comme nous le voulions ; en apprenant à l’accepter et l’aimer tel qu’il est, dans sa globalité, sans reproches et sans amertume ; en comprenant dans notre cœur que, comme la nôtre, sa conscience évolue, s’élève, s’éveille, s’expanse étape par étape, vers le plus grand bien… Cela ne peut se faire d’un coup, ni pour cet être, ni pour nous… Soyons patients et respectons les étapes.


Alors un jour, dans cette vie ou dans un autre, nous nous rencontrerons à nouveau, et nous vivrons plus pleinement cette grande et belle histoire d’Amour qui est notre destinée à tous. Ce ne sera plus un amour personnel et exclusif, mais un Amour infini, global, incluant tout, transcendant, dans une révélation de l’Unité fondamentale de l’ETRE...


Apprenons à aimer ainsi... Élevons notre cœur, ouvrons-le à l’ensemble, reconnaissons et acceptons la réalité, les étapes nécessaires à ce développement de la conscience de chacun vers la conscience globale… Apprenons à aimer et donner sans attente de retour, en expansant continuellement l’Amour du cœur qui nous unit tous, donnant alors à l’Ensemble, à tous les êtres, ce que nous réservions avant à un seul être... Parce que cet être fait partie de l’Ensemble, il recevra aussi cet Amour infini, qui est Amour divin...


Alors la douleur d’impression d’être rejeté par l’être aimé disparait dans la radiance de l’Amour infini... L’Amour s’expanse dans notre cœur et nous commençons enfin à rayonner l’Amour comme le fait le Soleil, qui s’offre à tous… Alors tout le rejet, la haine, la séparativité, l’exclusion, qui règnent encore dans le monde, et peut-être encore en nous subtilement, se fondront totalement dans l’inclusion de tous par le Pouvoir de l’Amour exprimé de façon juste, adapté à chacun, avec Sagesse. Dans l’oubli de nous-même, nous recevons alors tout ce dont nous avons besoin pour servir nos semblables...


Pensée de Sagesse : « Aimez-vous les uns les autres comme je vous ai aimés » (Jésus-Christ)

0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Apprendre à AIMER – le chemin vers l’Amour Véritable

Apprendre à aimer ? Mais est-ce que nous ne savons pas tous ce que c’est qu’aimer ? Très bien, alors dites-nous ce qu’aimer véritablement est pour vous… Chacun de nous le dira et le vivra à sa façon,

Visons le centre

Nous pouvons papillonner de-ci de-là dans notre vie, nous laissant aller au gré des vents sans direction précise, cherchant du plaisir à travers les expériences changeantes… Nous pouvons aussi cherche

Du Choc à la Renaissance

Dans la vie, nous avons parfois, des moments de chocs, soudains, inattendus, voire violents, traumatisants. Un instant auparavant, nous étions tranquilles, heureux, paisibles, tournés vers l’avenir et

bottom of page