Choisir notre réponse aux situations

Dans maintes situations de la vie, les choses ne se passent pas comme nous le voudrions. Nous avons vu dans nos posts de juillet 2020 le principe d’acceptation active dans de telles situations, et celui du pouvoir de choisir. Examinons maintenant comment choisir notre action et notre réponse, en évoquant le « paradigme de responsabilité – attraction – création » (Annie Marquier, 2020, Le Maitre dans le cœur, éd. Solid’Air).



La responsabilité peut être vue comme la capacité de choisir librement notre réponse aux circonstances de la vie (Marquier). Notre pouvoir de choisir notre réponse dans une situation consiste à décider de la façon de nous positionner intérieurement, et d’agir alors pour changer les choses au mieux. C’est apprendre à naviguer sur le fleuve de la vie en tenant le gouvernail du bateau et en orientant les voiles selon les vents, au lieu de lutter contre elles, en utilisant leur puissance pour avancer plus encore...

Quand nous rencontrons des épreuves difficiles, nous avons le choix de l’attitude que nous allons adopter, comme nous l’indique le Dr Assagioli. Ce psychiatre italien fondateur de la Psychosynthèse, qui fut incarcéré par les fascistes en 1938 à cause de ses idées pacifistes, note sur cette période d’emprisonnement : « je réalisai que j’étais libre d’adopter une attitude parmi plusieurs dans la situation, de lui accorder une valeur ou une autre. Je pouvais me révolter intérieurement et maudire la situation, ou je pouvais m’y soumettre passivement, ou je pouvais m’attarder au plaisir morbide de l’apitoiement et prendre le rôle de martyr, ou je pouvais prendre la situation […] avec sens de l’humour en la considérant comme une expérience nouvelle ou intéressante, […] ou en faire une cure de repos, ou une période de pensée intense sur ma vie ou sur des problèmes scientifiques ou philosophiques, […] ou tirer profit de la situation pour entreprendre un entrainement psychologique personnel, […] ou pour en faire une retraite spirituelle ».

Ainsi, face à une épreuve, décidons-nous de nous révolter ? De nous résigner passivement ? De nous apitoyer sur nous-même en blâmant les autres pour ce qu’il nous font ? Ou bien voyons-vous la situation comme une occasion d’apprendre à mieux nous connaitre nous-même, de développer nos qualités, nos compétences, de réfléchir sur des problèmes sociétaux, de développer notre spiritualité ? Nous sommes responsables de l’attitude intérieure que nous adoptons face à la situation, de l’action que nous menons, et créons notre univers de vie car nous avons ce pouvoir de choisir notre réponse à toutes les situations.

Selon la métaphore de la charrette (post de 07/2020 sur le pouvoir de choisir), c’est nous-même, le Maitre, qui décidons de la direction que nous voulons donner à notre vie, en orientant nos pensées (le cocher) qui régulent les émotions – le cheval tire la charrette et nous fait nous fait avancer sur le chemin de notre vie –. Alors nous cessons de nous sentir impuissants, vulnérables, coupables, victimes, et nous prenons conscience, en toutes situations, de notre responsabilité et notre pouvoir de choisir notre attitude intérieure, pour créer le meilleur possible.


Pensée de sagesse :

« Ce n’est pas ce qui arrive qui détermine notre vie, mais plutôt ce qu’on choisit de faire avec ce qui arrive, et la façon dont on choisit de réagir intérieurement à ce qui nous arrive » (Annie Marquier).

Posts récents

Voir tout

Naissance

Dans le cycle de la vie, la naissance correspond à ce moment où nous, âme, intégrons un corps physique dense, pour mener une vie terrestre. Nous apparaissons dans cette nouvelle forme pour développer

©2020 Association Pont Arc-en-ciel

Soutenez l'association en adhérant ! 

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now